Articles

Résection externe du lève-personne pour la ptose involutive: un ajustement de la suture peropératoire est-il nécessaire pour de bons résultats?

RÉSUMÉ

Objectif: Comparer directement une technique algorithmique de résection par leveur externe avec le choix d’un ajustement peropératoire à la même technique sans ajustements peropératoires.

Methods: A sequential controlled prospective comparative cohort study. Deux cohortes ont été comparées: un ajustement de contrôle historique et un groupe expérimental de non-ajustement. Quatorze patients, 25 paupières, faisaient partie de la cohorte historique; et 15 patients, 23 paupières, faisaient partie de la cohorte sans ajustement. Les patients atteints de ptosis primaire acquis qui répondaient aux critères d’inclusion ont été pris en compte. Tous les patients ont subi une technique standardisée de résection par leveur externe. Les ajustements peropératoires n’ont été effectués que dans la cohorte historique. L’âge, le temps de suivi, le temps chirurgical et la distance réflexe marginale 1 (MRD1) ont été collectés. L’analyse statistique a été réalisée à l’aide du test U de Mann–Whitney. La signification statistique était p < 0,05. Les mesures des résultats primaires et secondaires étaient respectivement la MRD1 postopératoire moins l’objectif MRD1 et le temps chirurgical.

Conclusions: La résection du leveur externe, utilisant une approche algorithmique standardisée, est une technique efficace pour la ptose involutive des paupières. Avec une technique sonore, cette méthode peut être effectuée sans ajustement peropératoire, ce qui permet de gagner du temps opératoire et d’obtenir des résultats similaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.